Le NPA-l’Anticapitaliste a réuni sa direction ce mardi soir et a décidé à l’unanimité de répondre positivement à l’appel des 7 organisations qui ont initié le Front Populaire. À l’heure où le RN et ses alliés sont en position de prendre le pouvoir, le Front Populaire porte un espoir pour la gauche sociale et politique, contre les réformes libérales, pour les luttes antiracistes, environnementales, féministes, LGBTI, pour tous les mouvements pour l’égalité des droits.

Dès demain, nos militantEs vont s’engager pleinement pour faire gagner les candidatEs du Front Populaire et inverser la dynamique mortifère dans laquelle nous nous trouvons. Avec nos porte-paroles, nous sommes décidéEs à prendre toute notre place dans la campagne, y compris en proposant des candidatEs.

La victoire contre l’extrême droite et Macron n’est possible qu’à la condition d’une large mobilisation de la population, notamment dans les entreprises, les quartiers populaires et la jeunesse. Le mouvement syndical, les luttes environnementales, le mouvement féministe, le mouvement en solidarité avec la Palestine, les luttes décoloniales et antiracistes, doivent nourrir en profondeur le programme du Front Populaire. Ils doivent en constituer la force vive. 

C’est pourquoi nous appuierons et nous participerons à la construction de toutes les manifestations, les mobilisations et les grèves, dans la rue et les entreprises, qui auront lieu dans les jours qui viennent et celles qui suivront après les élections. Les mobilisations sont les seules garanties que le Front Populaire mènera un programme en rupture avec quatre décennies de politiques libérales.

Le chaos provoqué par ce système prédateur nécessite une rupture révolutionnaire avec le capitalisme et un nouvel espoir, émancipateur pour les oppriméEs et les exploitéEs. Aujourd’hui, l’urgence est à l’unité contre le fascisme et à la construction d’une contre offensive des classes populaires. Face au danger fasciste, rejoignons le Nouveau Front Populaire ! 

Montreuil le mardi 11 juin 2024


Article initialement publié sur le site du NPA-l’Anticapitaliste. Crédit photo : NPA

Print Friendly, PDF & Email