Vous l’avez découvert ces dernières semaines, la Gauche anticapitaliste est lancée. Composée de personnes comme les autres, nos membres investissent leur énergie et leurs capacités dans la lutte pour une transformation fondamentale de la société.

Le projet écosocialiste que nous défendons ne peut se concevoir sans une participation active de toutes et tous à l’organisation de la société. De même, l’organisation anticapitaliste que nous construisons ne peut atteindre ses objectifs sans une démocratie radicale en son sein. Celle-ci se caractérise par un débat ouvert, un pluralisme d’idées et une prise de décision collective. Ce que nous prônons pour la société de demain, nous l’appliquons dès aujourd’hui dans notre organisation et dans les luttes !

Notre intervention politique est centrée sur l’auto-organisation. Nous pensons qu’il faut en finir avec la politique professionnelle et que toutes les sphères de la société doivent être soumises à un contrôle démocratique, y compris et surtout la sphère économique. La satisfaction des besoins sociaux dans le respect des limites de la planète ne pourra être menée à bien que par une planification démocratique, soumise à la délibération la plus large aux échelons les plus proches des personnes concernées.

Nous construisons une organisation qui lutte pour une alternative écosocialiste, féministe, antiraciste et radicalement démocratique.

Nous avons créé de nouveaux sites internet et Facebook, de nouveaux drapeaux et des dépliants de présentation.
L’impression de nouvelles banderoles, autocollants et badges sont en préparation et – nouveauté – nous espérons déménager dans les mois qui viennent dans un nouveau local plus grand, plus beau, plus accessible et plus agréable.

En Flandre, nous avons pris l’initiative de constituer une nouvelle ASBL d’Éducation populaire, le Ernest Mandel Fonds vzw, avec laquelle nous allons pouvoir organiser des réunions, des débats, des conférences et des présentations de livres. Les Editions Ernest Mandel vont bientôt publier un livre sur la révolution russe et traduire en néerlandais « La signification de la seconde guerre mondiale » d’Ernest Mandel.

Nous préparons pour 2018, l’organisation de passionnantes Rencontres Anticapitalistes de Printemps (RAP) et l’envoi d’une délégation belge au camp international des jeunes au Danemark.

Bien sûr, nous restons impliqué.e.s dans la résistance sociale, les actions féministes, les mouvements écologiques, antiracistes, la solidarité internationale et bien plus encore.

Nous sollicitons toutes celles et tous ceux qui trouvent que la Gauche anticapitaliste est utile, même sans partager toutes nos orientations. Nous pensons aussi, bien sûr, à toutes celles et tous ceux qui sont d’accord avec la majorité de nos propositions sans avoir actuellement la possibilité de militer au quotidien à la Gauche anticapitaliste mais qui continuent à le faire dans un syndicat, un collectif… et à propos desquel.le.s nous savons que nous nous retrouverons dans les grands événements de la lutte ! Nous avons besoin de vous, cher.e.s ami.e.s, camarades ou cop.a.in.e.s, membres et sympathisant.e.s, lect.eur.rice.s de nos sites et de nos écrits.

Nous avons besoin d’argent pour réaliser tous ces ambitieux projets. Nous souhaitons obtenir, avec votre aide, 10.000 € supplémentaires.

Faites un don sur le compte : BE13732044657639 avec la communication “Soutien”

Vous avez du temps, des connaissances, des compétences – ou simplement de la bonne volonté et une envie de vous mobiliser – qui pourraient être utiles dans ce combat ? Tous les apports sont les bienvenus !

Devenez membre de la Gauche anticapitaliste en remplissant notre formulaire :

Rejoins-nous