Mois : avril 2018

Contre toutes les interventions impérialistes en Syrie, solidarité avec les peuples syriens contre le régime d’Assad

La Gauche anticapitaliste condamne sans détour les récentes frappes aériennes ciblées menées par les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France en Syrie. Cependant, cela ne nous empêche pas de condamner avec la même énergie les crimes du régime Assad et de ses alliés, notamment l’usage d’armes chimiques et les bombardements contre les populations civiles. Depuis le début des manifestations populaires en 2011, ce régime réprime impitoyablement et avec une cruauté inouïe toutes les revendications démocratiques et sociales. La haine et le dégoût qu’il suscite sont légitimes mais comment pourrait-on faire la moindre confiance à l’impérialisme occidental pour soutenir le...

Lire

France : Avril-juin, turbulences prolongées sur tout le parcours

Depuis le 22 mars, le pays est entré dans une phase prolongée de grèves, de mobilisations, d’affrontement avec le gouvernement. Le pilier de ce mouvement est la mobilisation des cheminot·e·s. Les quatre principaux syndicats SNCF (CGT, SUD, CFDT et UNSA) ont démarré une suite de journées de grève depuis le 3 avril (au rythme de deux jours tous les cinq jours). Le cœur du conflit est toujours la volonté de Macron de porter un coup fatal au service public ferroviaire, devançant les attaques organisées par les déréglementations de l’Union européenne. Le but annoncé est la transformation du statut de l’entreprise (passer d’un...

Lire

L’anti-impérialisme des imbéciles

Une fois encore le « mouvement anti-guerre » occidental se réveille afin de se mobiliser autour de la Syrie. C’est la troisième fois depuis 2011. La première mobilisation a eu lieu au moment où Obama envisageait de frapper les capacités militaires du régime (pour ne finalement rien faire) à la suite de l’attaque chimique de la Ghouta en 2013, considérée alors comme un franchissement de ligne rouge. La seconde s’est développée suite à la frappe ordonnée par Donald Trump sur une base militaire vide en réponse à l’attaque chimique de Khan Sheikhoun en 2017. Enfin, une troisième mobilisation émerge aujourd’hui alors...

Lire

Guerre en Syrie : « Macron fait endosser à la France un rôle de supplétif de Trump »

Des frappes américaines, françaises et britanniques ont eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi pour détruire plusieurs sites stratégiques syriens dont un centre de recherche soupçonnés d’héberger le programme chimique du régime de Bachar al-Assad. Pour y voir plus clair, Julien Salingue, chercheur en science politique, a répondu aux questions de Regards. Le président Macron a décidé seul d’intervenir en Syrie aux côtés des britanniques et des américains, sans débat au Parlement – prévu dans trois jours. Il fallait aller vite ? La justification par l’urgence est évidemment un prétexte. Cela fait plus de 7 ans maintenant que...

Lire

À propos du “moment Trump” : Entretien avec Daniel Tanuro

Cet entretien a été réalisé pour le journal suisse SolidaritéS : Pourquoi un livre sur Trump, seulement après une année au pouvoir ? Parce que le fait que cet individu ait pu se hisser à la tête des Etats-Unis constitue en soi un événement politique. Fort peu d’observateurs avaient pronostiqué sa victoire. À gauche, de nombreuses personnes répétaient que Trump ne gagnerait pas parce que son programme ne correspondait pas aux attentes du grand capital étasunien; Clinton l’emportera, disaient-elles, car elle est la candidate de Wall street et de la Silicon valley. Selon moi, ce pronostic traduisait une lecture mécaniste...

Lire