Mois : septembre 2017

MOGAI

Le terme « LGBT » (Lesbiennes, Gays, Bisexuel.le.s et Trans) est globalement connu de tou.te.s. Néanmoins, l’acronyme souffre de deux défauts majeurs : 1. Il n’est pas complet : en effet, les lettres de l’acronyme ne mentionnent que trois orientations sexuelles bien précises (en plus du terme Trans, lui-même relativement inclusif). Ainsi, les pansexuel.le.s, les asexuel.le.s, les personnes polyamoureuses ou intersexuées n’apparaissent pas dans ce sigle alors que tou.te.s ces oublié.e.s font communément partie des mêmes cercles militants et sont tout aussi opprimées par la même idéologie. 2. La solution au problème posé par le premier pourrait sembler facile...

Lire

Le Congrès européen de la police : techniques de répression et profits

Alors que la France et la Belgique sont secoués par des violences policières à répétition, touchant avant tout les racisé.e.s dans les quartier populaires, mais aussi des militant.e.s écologistes et des opposant.e.s à la loi travail récemment, les gouvernements européens et leurs polices ont d’autres priorités. Les 21 et 22 février le Congrès européen de la police a eu lieu à Berlin. Organisée par une entreprise privée, il s’agit d’une rencontre centrale pour les élites de la politique et de la police (y compris du syndicat de police), des hauts fonctionnaires et des entreprises de la sécurité et des...

Lire

Représenter Octobre : entretien avec China Miéville

À l’occasion du centenaire de la révolution russe, China Miéville, romancier de fantasy et science-fiction de renommée internationale, s’est donné la tâche de restituer l’expérience de 1917 à travers un récit. Défiant la leçon de Fredric Jameson selon laquelle une révolution est irreprésentable, Miéville a tenté de donner toute son épaisseur à la complexité et à la contingence de l’événement révolutionnaire. En anticipant la sortie d’Octobre en français à l’automne 2017, Période a réalisé un entretien avec l’auteur. Miéville esquisse les traits marquants de son approche : le fait d’avoir donné toute son ampleur aux dimensions spatiales de la...

Lire

Le Mai 68 des immigrés en France. Entretien avec Daniel A. Gordon

Daniel A. Gordon est maître de conférences en histoire européenne à l’Université Edge Hill et membre du comité éditorial de la revue Modern and Contemporary France. Il a obtenu le Alistair Horne Fellowship du St Antony’s College pour écrire son ouvrage Immigrants and Intellectuals : May’68 & the rise of anti-racism in France, Merlin Press, 2012 . Certaines parties de l’ouvrage ont, depuis, été traduites en français : « Le 17 octobre 1961 et la population française: la collaboration ou la résistance? » in Aïssa Kadri, Moula Bouaziz et Tramor Quemeneur (dir.) La guerre d’Algérie revisitée: nouvelles générations, nouveaux...

Lire