Justice et vérité pour Adama : le combat continue !

Le 19 juillet 2016, la gendarmerie est à sa besogne habituelle de harcèlement routinier : énième contrôle d’identité, énième fuite. Mais cette fois, comme d’autres avant lui, Adama Traoré n’en sortira pas vivant. Plus de deux ans plus tard, la lutte pour la justice et la vérité continue, avec une nouvelle manifestation organisée ce samedi 13 octobre à Paris. Molesté, menotté, puis certainement étouffé par une manœuvre « d’immobilisation » dans le fourgon qui l’emmenait au poste, il y sera laissé pour mort sur le sol. Prévenus trop tard cela s’entend, on refusera même aux pompiers de lui faire enlever immédiatement les...

Lire