NPA

Vers un quatrième mandat de Vladimir Poutine ?

La réélection du leader autoritaire russe se prépare sur fond d’une crise qui s’embourbe et d’une colère grandissante… (article traduit du russe par Mathilde Dugaucquier). La prochaine élection présidentielle en Russie doit avoir lieu dans 4 mois, le 18 mars 2018. Bien que Vladimir Poutine n’ait pas encore exprimé la volonté de poser à nouveau sa candidature, il ne semble pas y avoir d’alternative possible au scénario d’un quatrième mandat. Conformément à la tradition de la « démocratie dirigée » qui s’est implantée en Russie ces deux dernières décennies, l’élection du président aura plus des airs de plébiscite du « père de...

Lire

Nouvelle structuration du pouvoir en Chine

Le statut décerné par le 19e congrès du Parti communiste chinois à Xi Jinping et la composition des organes dirigeants renforcent les changements en cours dans la gouvernance du pays. Le Parti communiste chinois (PCC) compte 89 millions d’adhérentEs, le congrès a réuni 2 280 déléguéEs, le comité central (CC) comprend 207 membres permanents, le bureau politique 25 et le comité permanent du CC, 7. C’est ce dernier qui représente le cœur du pouvoir. Les votes ont invariablement été unanimes. Concentration du pouvoir La concentration du pouvoir aux mains de 7 hommes est donc extrême. Ils sont tous nés dans...

Lire

Catalogne : « Si les élections ont lieu le 21 décembre, la grande majorité des dirigeants indépendantistes seront en prison ! »

La situation s’accélère en Catalogne avec la proclamation de l’indépendance et la dissolution du pouvoir catalan par le gouvernement central. Andreu Coll, militant d’Anticapitalistes, section de Catalogne de la IVe Internationale. Quelles ont été les décisions de Rajoy face à la proclamation de l’indépendance ? Rajoy a convoqué des élections pour le 21 décembre en Catalogne. Il a pris le contrôle. Formellement, c’est lui le président de la Généralité et samedi matin il va concrétiser, avec tous les secrétaires d’État, comment prendre le contrôle de la Généralité. Ils ont dissous tous les organismes d’internationaux de la Généralité (les délégations...

Lire

Maroc : Un an après, la crise se poursuit dans le Rif

Le 28 octobre, le hirak (« mouvement ») rifain aura un an d’existence. Le bilan est lourd : plus de 1 000 interpellations, près de 500 personnes poursuivies ou en détention, trois morts, des dizaines de grévistes de la faim dont certains sont dans un état critique. Le niveau de la répression, combiné à un couvre-feu non déclaré, a rendu difficile la poursuite des mobilisations. Il faut se rappeler qu’al Hoceima a dû faire face à l’équivalent de toutes les compagnies de CRS et de gendarmerie disponibles en France ! Rupture politique Cette situation a entraîné un double processus : une rupture politique de masse...

Lire

Abattre la dictature au Togo

Voilà plus de cinquante ans que le clan Eyadema règne en maître sur le Togo, petit pays côtier d’Afrique de l’Ouest, cinquante ans de corruption, d’arbitraire et de répression. Les mobilisations contre ce régime prennent de l’ampleur. Une longue dictature sanglante En 1967, un sergent de l’armée togolaise Étienne Gnassingbé Eyadema va prendre le pouvoir avec la bénédiction de la France en assassinant Sylvanus Olympio premier président du pays qui est considéré par Paris comme trop indépendant. À la mort du dictateur en 2005 c’est son fils Faure Gnassingbé qui va prendre le pouvoir suite à une farce électorale,...

Lire
  • 1
  • 2