Matilde Dugaucquier

Francken ou comment monter de toute pièce une “crise” exigeant une réponse sécuritaire

Ce texte a initialement été publié en réaction à la décision de Théo Francken(1)http://www.lalibre.be/actu/belgique/le-guichet-asile-de-l-office-des-etrangers-ferme-apres-l-agression-d-un-agent-de-securite-5bfcff95cd70e3d2f6eef8e0?fbclid=IwAR1kHy3VWU9X031TGHK_XCczDip5xbKj-4KQew4s7XqSUfuCvwrBgGwyma0 de limiter le nombre d’enregistrements de demandes à 60 par jours, provoquant ainsi un engorgement de l’Office des Étrangers ayant mené à son tour à une bousculade ce mardi 27 novembre. Cet incident parfaitement prévisible a ainsi entraîné une réponse policière de la part des autorités. Les propos tenus sont la responsabilité de l’auteure du texte. La stratégie de Francken est claire : comme en septembre 2015, il s’agit de diminuer ou limiter fortement les capacités de traitement des demandes d’asile et d’accueil, de façon...

Lire

Déscolariser la société, socialiser l’éducation ?

Article publié dans La Gauche d’automne : Basé sur un ouvrage de Daniel Bensaïd et sur un texte de Samuel Joshua, ce court article revient sur l’expérience soviétique des années 1920 en matière d’éducation. Il se veut aussi un début de réflexion sur un avenir possible… Dans La révolution et le pouvoir (1)Bensaïd, D. (1976) La révolution et le pouvoir, Paris, Penser / Stock 2. Ce texte s’inspire notamment du chapitre 3, « L’îlotage institutionnel », et en particulier de son sous-chapitre II « Déscolariser la société, socialiser l’éducation », p. 128., Daniel Bensaïd revient sur le rôle de l’institution scolaire dans ses...

Lire