Jeunes anticapitalistes (JAC)

#NotInMyName : Supprimons les centres fermés !

Ce mercredi 20 juin 2018, une centaine de militant.e.s du collectif #NotInMyName (dont les Jeunes anticapitalistes) ont envahi le centre fermé 127bis de Steenokkerzeel. C’est à 10h du matin que les activistes sont entré.e.s par le chantier de construction des “unités familiales”. Les “unités familiales” n’ont rien de joyeux, ni de familial. Ce sont les mots qu’emploie le gouvernement (repris par tous les médias) pour enjoliver les choses. Il ne s’agit ni plus ni moins d’unités prévues pour emprisonner des enfants. A l’instar du médiateur fédéral et du Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, plus de...

Lire

Rencontres Internationales des Jeunes 2018

Les RIJ c’est quoi ? Les Rencontres Internationales de Jeunes (RIJ pour faire court), ou “Youth Camp” en anglais, c’est une semaine d’internationalisme concentré qui prend place à la fin du mois de juillet. Organisées chaque année dans un pays d’Europe différent, les RIJ rassemblent plusieurs centaines de jeunes, militant.e.s ou non, intéressé.e.s par l’anticapitalisme, l’écologie et la lutte contre les oppressions. Le but premier est d’échanger sur les théories et pratiques révolutionnaires éprouvées concrètement par des jeunes vivant des situations politiques nationales très diverses. Cet échange d’expériences nous permet de faire le point sur les luttes à construire,...

Lire

Fuck racism !

Ceci est le texte du tract que les Jeunes anticapitalistes diffusent depuis quelques jours afin de mobiliser pour le 15 mars et le 24 mars. Vous avez dit racisme ? Le 11 novembre, la police chargeait sans sommation des familles et ami·e·s sorti·e·s fêter la victoire et la qualification du Maroc place de la Bourse. Jan Jambon (ministre de l’intérieur) s’est empressé de condamner et d’amalgamer la communauté marocaine dans son ensemble. Pourtant, en 2016, après les attentats de Bruxelles, le ministre autorisait 300 néo-nazis à envahir la place de la Bourse pour y agresser tout ce qui n’était...

Lire

Sans-papiers: les jeunes se mobilisent lors d’un sit-in engagé, festif et solidaire ce vendredi après-midi rue de la loi.

De nombreu.x.ses jeunes se mobiliseront ce vendredi pour réclamer la libération de Mounir et Jiyed et pour demander une autre politique migratoire. Au programme de la journée : repas cuisiné par Collect’actif (collectif de sans-papiers), musique et concert, graffeurs en live… et Call Center. L’objectif ? Saturer les lignes téléphoniques des cabinets Francken, Jambon et de l’Office des Etrangers pour demander leur libération et une autre politique migratoire. Mounir, militant syndical et Jiyed, artiste, sont détenus en centre fermé depuis la rafle qui a eu lieu le vendredi 9 février, à l’association socio-culturelle Globe Aroma, située à Bruxelles-Ville. Lundi,...

Lire

MOGAI

Le terme « LGBT » (Lesbiennes, Gays, Bisexuel.le.s et Trans) est globalement connu de tou.te.s. Néanmoins, l’acronyme souffre de deux défauts majeurs : 1. Il n’est pas complet : en effet, les lettres de l’acronyme ne mentionnent que trois orientations sexuelles bien précises (en plus du terme Trans, lui-même relativement inclusif). Ainsi, les pansexuel.le.s, les asexuel.le.s, les personnes polyamoureuses ou intersexuées n’apparaissent pas dans ce sigle alors que tou.te.s ces oublié.e.s font communément partie des mêmes cercles militants et sont tout aussi opprimées par la même idéologie. 2. La solution au problème posé par le premier pourrait sembler facile...

Lire
  • 1
  • 2