Mois : février 2018

“Les révolutionnaires n’ont pas eu d’autre choix que de s’armer”

Récit d’Alep – Entretien avec L, exilée kurde syrienne rélalisé par En route ! pour le site Lundi Matin. La révolution syrienne vit peut-être ses dernières heures sur le terrain, dans la région d’Idlib, dans la Ghouta bombardée quotidiennement et à quelques autres endroits du sud du pays. Elle subit à la fois la pression meurtrière du régime et de ses alliés russes et iraniens, et la division en interne du fait de factions armées dominantes qui poursuivent leurs propres intérêts. D’un autre côté, « les kurdes », ou plutôt le PYD (Parti Kurde Syrien affilié au PKK de Turquie)...

Lire

Lettre à la Ghouta : “C’est le cœur empli de honte que je t’écris”

Il y a eu une révolution en Syrie, c’est cette évidence que toute la géopolitique de comptoir, que tout l’immonde conspirationnisme de clavier, dénient depuis maintenant des années. Cette lâcheté de bistrot qui se répand sans mal du sommet de l’État jusqu’au coeur d’une certaine extrême gauche, elle ne sera pas oubliée pas plus que la dignité des habitants de la Ghouta insurgée. Chère Ghouta, C’est le cœur empli de honte que je t’écris. La honte de faire partie de deux communautés qui, lâches ou aveugles, t’ont abandonnée. Pour commencer, je fais partie de ce pays qu’on nomme France...

Lire

De plus en plus nombreu.x.ses contre la politique anti-migratoire !

C’est plus de 10.000 personnes qui sont sorties dans les rues de Bruxelles ce dimanche 25 février pour exprimer notre refus de la politique anti-migratoire du gouvernement. Malgré un froid glacial (mais un soleil présent toute la journée), la foule était immense et très diversifiée. Des hébergeu.r.se.s du parc Maximilien, des associations humanitaires, des organisations politiques et militants et syndicales, des collectifs de sans-papiers en lutte pour leur droits, de simples citoyen.ne.s (avec ou sans papiers), tou.te.s étaient là pour réclamer la régularisation des personnes sans-papiers, l’ouverture des frontières et l’arrêt des expulsions. Nous étions quelques centaines (ce qui...

Lire

L’être humain, le climat et le péché originel dans l’anthropocène

Depuis que le progrès technique ne coïncide plus du tout avec le progrès social, on observe des glissements idéologiques dans la pensée de gauche. L’énergie nucléaire, la crise écologique, le changement climatique qui s’amorce … ont sapé l’idéologie du progrès. Dans le passé, la pensée de gauche se résumait ainsi: les défauts sociaux pourraient être corrigés par des moyens techniques, mais le capitalisme empêche le développement des forces de production nécessaires à cette correction. C’est le socialisme qui rendrait ce développement possible. Conçue de manière unilatérale, cette façon de penser impliquait une idéologie « productiviste ». Elle répondait ainsi inconsciemment à...

Lire

Sans-papiers: les jeunes se mobilisent lors d’un sit-in engagé, festif et solidaire ce vendredi après-midi rue de la loi.

De nombreu.x.ses jeunes se mobiliseront ce vendredi pour réclamer la libération de Mounir et Jiyed et pour demander une autre politique migratoire. Au programme de la journée : repas cuisiné par Collect’actif (collectif de sans-papiers), musique et concert, graffeurs en live… et Call Center. L’objectif ? Saturer les lignes téléphoniques des cabinets Francken, Jambon et de l’Office des Etrangers pour demander leur libération et une autre politique migratoire. Mounir, militant syndical et Jiyed, artiste, sont détenus en centre fermé depuis la rafle qui a eu lieu le vendredi 9 février, à l’association socio-culturelle Globe Aroma, située à Bruxelles-Ville. Lundi,...

Lire