Nous étions plus d’une centaine ce mardi 2 février en fin de journée à nous réunir suite à un appel lancé pour la création d’un comité de soutien aux sans-papiers qui occupent l’église du Béguinage à Bruxelles.

Depuis ce week-end, le collectif des travailleurs/euses sans-papiers a décidé d’occuper l’église de la Place du Béguinage à Bruxelles. L’occupation de ce lieu n’est pas anodine. Il s’agit d’un symbole de la lutte des sans-papiers depuis de nombreuses années et où des centaines de personnes sans-papiers y ont organisé des occupations.

Le collectif souhaite le rappeler clairement : Il s’agit bien d’une occupation politique ! Concrètement qu’est-ce que cela veut dire ? Les personnes sans-papiers ont choisi ce lieu afin de visibiliser leur lutte (force est de constater déjà un début de réussite étant donné l’intérêt médiatique) mais également comme un outil d’organisation collective. Il y a donc maintenant un lieu où tou.te.s les militant.e.s peuvent se réunir afin de définir leur stratégie de lutte. Le comité de soutien qui a commencé à se créer se réunira également sur place et le lien direct entre l’occupation et le soutien est donc facilité.

Parmi les occupant.e.s, il y a principalement des personnes sans-papiers d’origine d’Afrique du nord et des familles avec enfants en bas âge. Leur volonté de lutter pour leurs droits et pour leur santé en ces temps de crise sanitaire se fait sentir chez tou.te.s malgré les conditions difficiles.

Plusieurs collectifs de soutiens ou associations ont déjà organisé la livraison de nourriture, de médicaments, de couvertures et de tentes mais il manque encore beaucoup. En ce qui concerne la lutte politique, un des premiers objectifs de la réunion a été d’organiser le contact entre les occupant.e.s et les habitant.e.s du quartier afin de les sensibiliser mais aussi de les impliquer dans le processus.

La prochaine réunion du comité de soutien aura lieu une semaine plus tard : Le mardi 9 février à 17h30 sur la Place du Béguinage.
Si vous souhaitez vous joindre à ce comité ouvert à tou.te.s, nous vous invitons à venir sur place.

Avec la Gauche anticapitaliste nous soutenons depuis de nombreuses années l’auto-organisation des personnes sans-papiers en lutte pour leurs droits.

Nous contribuons également à construire tout mouvement unitaire et large afin d’obtenir :

  • La liberté de circulation et d’installation.
  • La suppression des centres fermés.
  • La régularisation de tou.te.s les personnes sans-papiers et les mêmes droits pour tou.te.s.
Print Friendly, PDF & Email