Mois : janvier 2018

Grèce : Offensive antisociale et mobilisation en demi-teinte

Face à de nouvelles mesures austéritaires et antisociales, des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes de Grèce. Insuffisant, malheureusement, pour faire reculer le gouvernement. Aussi révoltant que les nouvelles mesures votées le 15 janvier par la coalition Syriza-ANEL, il y a l’attitude des dirigeants de Syriza : alors qu’ils expliquent que ces mesures correspondent aux desiderata des « instances » (troïka + fonds de stablilité), le gouvernement s’auto-congratule, en indiquant que le résultat aurait pu être pire, et qu’on va ainsi vers la fin des mémorandums en automne. Cynisme ou naïveté ? L’objectif était de faire voter les mesures avant l’évaluation finale...

Lire

Mahmoud Abbas, une rupture en trompe-l’œil avec Donald Trump

La décision de Donald Trump de transférer l’ambassade des États-Unis à Jérusalem et de reconnaître cette ville comme capitale d’Israël ont mis en lumière l’impasse totale des accords d’Oslo. Même le président de l’Autorité palestinienne a dû le prendre en compte, en durcissant considérablement son langage. Mais il semble refuser de remettre en cause la stratégie qu’il suit depuis plus de dix ans, comme le prouve la décision de modifier les documents adoptés par le conseil central de l’OLP. Les 14 et 15 janvier s’est déroulé à Ramallah le conseil central de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP)....

Lire

Catalogne : Impasse stratégique indépendantiste et affaiblissement de la gauche

Les événements de la fin 2017 ont mis un terme à nombre d’illusions répandues au sein de la base sociale du « processus indépendantiste » : la nature « démocratique » d’une UE prête à soutenir les aspirations catalanes, la prétendue faiblesse de l’État espagnol, l’existence d’une majorité sociale claire pour l’indépendance, la possibilité d’une « déconnexion » sans rupture ni violence. En un sens, le référendum lui-même n’a été rendu possible que par l’auto-organisation extraparlementaire. Une dynamique de débordement qui explique aussi les évolutions de Puigdemont, jusqu’à la proclamation d’une république imaginaire le 27 octobre, dont la concrétisation et la défense n’avaient pas été organisées....

Lire

Face au consensus nationaliste et à la déraison militariste, nous condamnons la guerre d’Erdogan sur Afrine !

Après des semaines de préparation morale, de pression diplomatique et de désinformation massive l’Etat turc a finalement attaqué l’enclave à majorité kurde d’Afrine, situé au nord-ouest de la Syrie. En jouant habilement sur les clivages entre Washington et Moscou, le Président turc a réussi à lancer une opération militaire d’envergure composée de frappes aériennes, de déploiement de milices islamistes et de l’incursion des troupes de l’armée turque sur le sol Syrien prêtes à l’offensive. Nous condamnons fermement cette guerre, cyniquement dénommée “Rameau d’Olivier”, qui n’aura d’autre conséquence que d’aggraver les tensions entre les peuples turcs, kurdes et arabes, de...

Lire

Nous étions 3000 contre les rafles du gouvernement !

Ce dimanche 21 janvier 2018 nous étions 3000 à nous rassembler pour chaîne “humaine mais ferme” contre les rafles visant les personnes sans-papiers et les candidat.e.s réfugié.e.s organisées par le gouvernement. Une fuite policière avait confirmé qu’une rafle était organisée par le gouvernement fédéral aux alentours de la Gare du Nord de Bruxelles et du Parc Maximilien à 20h ce dimanche. Cette opération policière était ordonnée par le gouvernement fédéral (les communes ayant refusé d’y participer). Dans un premier temps, nous avons tenté de nous organiser avec la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugié.e.s (qui s’occupe notamment de l’hébergement...

Lire

Notre revue

La Gauche 2

Articles publiés

Où trouver…